Les critères pour obtenir le meilleur locataire

Actuellement, le nombre de cas impayés dans la location immobilière ne cesse d’augmenter. Ainsi, le premier souci de tout propriétaire est de choisir son locataire. Ce dernier doit être fiable et sérieux afin de s’assurer qu’il n’y aurait aucun risque d’impayé ni de dégradation, et que l’investissement soit rentable.

Principe de location

La situation personnelle du candidat est un indice permettant de déceler au préalable l’évolution de la location. Pour un couple qui veut loger dans un studio, il est préférable qu’il cherche au moins deux pièces s’ils projettent d’avoir un bébé. Pour les étudiants en fin d’études ou employés en CDD, ils peuvent déménager pour des raisons professionnelles, donc il faut bien le préciser dans le contrat. Pour choisir un locataire, il y a des limites légales à ne pas dépasser. Le propriétaire ne peut pas refuser de louer son bien immobilier en raison de l’origine, de l’apparence physique, du sexe, de l’état de santé, du handicap ou de l’opinion politique de ses futurs locataires. Il est formellement interdit de demander une carte d’assuré social ou une copie de relevé bancaire avant la conclusion du bail de location.

Les conditions de locations

Pour avoir un bon locataire, il faut vérifier sa source de revenus. La plupart des propriétaires et agences choisissent des candidats ayant des revenus au minimum 3 fois plus du loyer. Cela permet de faire la sélection des candidats intéressants. De ce fait, il ne faut pas oublier que les revenus doivent être toujours importants par rapport au loyer. La ponctualité des candidats lors du premier rendez-vous et son aptitude à communiquer sont aussi très appréciées. Dans le cadre d’une location d’un immobilier neuf, avec ou sans meubles, le propriétaire s’attend à récupérer son bien en bon état une fois le contrat terminé. Ainsi, pour être rassuré il faut appeler le précédent bailleur du futur locataire.

Les pièces justificatives

Le propriétaire doit vérifier les pièces justificatives du locataire pour affirmer sa solvabilité. Le bailleur ne doit vérifier que la pièce d’identité avec la photographie et la signature du titulaire, en cours de validité. Le locataire doit fournir une seule pièce justificative de domicile comme les trois dernières quittances de loyer, l’attestation du précédent bailleur etc. Il faut aussi un ou plusieurs documents montrant les activités professionnelles et les ressources du candidat (contrat de travail, copie du certificat d’identification de l’INSEE, copie de la carte professionnelle…). Mais aussi, il ne faut pas oublier que pour la caution, il faut les mêmes justificatifs d’identité, de domicile, d’activité professionnelle et de ressources financières.

Comment mettre un bien immobilier en location ?